Pourquoi la citrouille d’Halloween connaît-elle un succès grandissant?

.... et si c’était lié aux pouvoirs naturels des couleurs sur nos émotions?



Beaucoup l’utilisent en décoration, même non sculptée … Pourquoi ?
Il est vrai que sa forme ronde, sa facilité à être sculptée et à être mangée donne à la citrouille de nombreuses vertus… D’une manière générale les courges, dont les dimensions, les formes et les couleurs sont variées représentent également des atouts …. Mais encore ?

… Et si on se tournait vers ce qu’elle représente : la vitalité, la joie ?

Il suffit de regarder une citrouille dans un jardin ou placée en décoration dans une maison et on comprend tout de suite : en harmonie avec les couleurs de l’automne, elle vient apporter une touche de dynamisme à un moment où chacun en ressent le besoin. Sa couleur orange, lumineuse, revigore quiconque la regarde.


Les couleurs et les émotions

Les couleurs correspondent à des ondes électromagnétiques du spectre lumineux visibles par notre œil.

Elles ont un impact sur chacun d’entre nous, ce que le langage populaire reflète depuis toujours : pour exprimer des émotions les couleurs sont employées dans des expressions courantes: " être vert de rage ", "être rouge de colère", être blanc de peur", "broyer du noir"...




"la couleur s'accorde avec l'humeur" !



Les artistes ont cherché à utiliser les couleurs mais également à les comprendre : déjà Goethe, en son temps, avait basé son Traité des couleurs, publié en 1810 sur l'effet moral des couleurs. De nombreux peintres dont Turner, Itten, Kandinsky s’inspireront de ses idées. Selon Johannes Itten, contemporain de Picasso et Cézanne, « les accords de couleur subjectifs sont un moyen de reconnaître les différents styles de pensée, de sentiment et d'action que l'on peut rencontrer chez les êtres humains ».


Cercle chromatique de Goethe, source Wikipedia


Depuis la psychologie et la science ont pris le relais : la psychologie des couleurs est l'étude de la perception de celles-ci et de leur retentissement sur notre activité. La psychophysique s’intéresse de façon expérimentale aux perceptions de stimulus colorés.

La chromatothérapie s’appuie sur les réponses physiologiques du corps au regard de certaines longueurs d’onde, ce qui permettrait d’aider à guérir certaines pathologies.


La symbolique des couleurs

D’une manière globale les couleurs bleu-vert constituent un ralentissement- donc le calme en cas d’agitation tandis que les couleurs jaunes, orangées et rouges sont, à l’inverse, une vitalisation. Les couleurs indigo ou bleu violet tendent à encourager l’introspection.


La culture de chaque pays peut avoir une influence sur la signification des couleurs (le jaune sera synonyme de sècheresse dans les pays chauds et de joie dans les pays tempérés ou froids). Mais globalement en dehors des codes attribués par les différentes cultures, le ressenti des couleurs varie peu d’un pays à un autre selon Christine Mohr, directrice du Laboratoire de recherche expérimentale sur le comportement à l’UNIL qui a réalisé une étude dans 66 pays.



Le violet

C’est une couleur « profonde » qui est associée à la spiritualité, la méditation, comme le représente la robe des évêques. Elle peut également être associée à la solitude.


Le bleu

Cette couleur est globalement apaisante, rafraichissante et calme l’esprit qui « surchauffe ». Dans son excès et en fonction de sa tonalité, elle peut être considérée comme signe de mélancolie.


Le vert

C’est également une couleur adaptée à la relaxation : il représente l’harmonie, la stabilité et la guérison (telle les croix de pharmacie). Certaines professions artistiques la considèrent comme porteuse de malchance.


Le jaune

C’est la couleur symbolique du soleil et de la vie. Il favorise l’analyse mais dans son aspect négatif est associé au mensonge.


L’orange

Il est le symbole de la joie et de l’optimisme. Plus doux et lumineux que le rouge, il exprime l’enthousiasme et dans son excès, l’ambition.


Le rouge

Cette couleur est fortement dynamisante. Elle représente l’énergie, la passion et dans son excès la colère.


Le marron

Il représente la terre nourricière, les arbres, la neutralité. A forte dose il donne un aspect morne, sans éclat.



Le blanc

Symbole de pureté et d’innocence, de maternité (lait), sa vision peut être revitalisante, telle la lumière du soleil. En excès, le blanc peut également donner un aspect « vide », à l’instar de la page blanche.


Le noir

Couleur profonde représentant l’élégance, la simplicité intemporelle. Sans être rehaussé de couleurs vives, le noir peut être perçu comme rigueur et tristesse.


Le rose

Couleur romantique et tendre qui s’associe à l’enfance, la féminité et la douceur tout en étant vitalisante sous certains aspects (mélange de rouge et de blanc). Cette couleur, surexploitée, est souvent trop vue et délaissée.


Comment utilise t-on la couleur en sophrologie ?

Les émotions étant au cœur du travail des sophrologues, la couleur est régulièrement utilisée et intervient dans de nombreux protocoles qui varient selon les besoins du moment.


Voici une proposition destinée à tous afin de vous aider à vivre agréablement la transition automnale Aimez les couleurs de l’automne et préparez l’hiver !


VIVEZ PLEINEMENT LES COULEURS DE L'AUTOMNE !

Ecoutez l'audio de relaxation en cliquant sur le lien

https://youtu.be/VXYS6BZ41Tg



Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_des_couleurs

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cercle_chromatique#/media/Fichier%3AGoetheFarbkreis.jpg

https://www.chromatotherapie.com/definition-de-la-chromatotherapie

https://www.lightzoomlumiere.fr/definition/spectre-visible-lumiere-colorimetrie-vision/

https://wp.unil.ch/allezsavoir/les-couleurs-des-emotions/


Amusez-vous à chercher la signification de chaque couleur sur ce site spécialisé dans la couleur sous toutes ses formes !

https://www.code-couleur.com/signification/