Demain, promis, j’arrête de procrastiner !

6 astuces pour éviter de procrastiner…


Quelle est donc cette tendance à remettre régulièrement au lendemain certaines tâches, … au point parfois de ne jamais parvenir à s’y mettre ?


Si l’on considère que procrastiner est l’art de reculer les tâches nécessaires au profit de tâches secondaires, moins utiles mais plus faciles, la répétition de cette tendance finit par conduire à une mauvaise image de soi-même : « mais pourquoi ne suis-je pas capable de faire ce qu’il faut au bon moment ? », parfois également associé à un sentiment de culpabilité ou de manque d’ambition.


Pourtant il est parfaitement normal de procrastiner dans certains domaines, tout est donc question de juste mesure…



Voici donc quelques astuces pour vous y retrouver


1. Déterminer le véritable enjeu : êtes-vous trop rigoureux… ou pas assez ?


Si vos progrès sont ralentis ou si cela nuit à votre vie sociale, scolaire ou professionnelle, il est temps de mettre en place des mesures efficaces. Si ce n’est pas le cas, il est juste nécessaire de redéfinir quelques aspirations.


Le problème des jeux vidéos chez les enfants et les adolescents est souvent cité par les parents dans la mesure ou ceux-ci, en procurant un plaisir rapide et immédiat ainsi qu'une vie imaginaire idéalisée (être un super-héros immortel), remplacent aisément les obligations des devoirs scolaires.

Dans ce cas précis, chaque cas est à considérer individuellement de façon à permettre à chaque enfant de trouver son propre objectif, sa motivation et un cadre structurant.



2 . Se poser des questions utiles :


Remplacer les « je n’y arriverai jamais » ou « j’en ai marre » par des questions appropriées : êtes-vous prêts pour cette tâche ? Pourquoi la reculez-vous ? Etes-vous en adéquation avec elle ? Par quoi remplacez-vous ce que vous repoussez ? Avez-vous fixé la date limite d’exécution de la tache vous-même ou vous est-elle imposée par votre travail ?

Ces questions permettent

· d’objectiver l’importance de ces tâches

· de prendre du recul par rapport à ces obligations

· de mieux se situer soi-même

· de savoir si c’est ce que l’on s’impose soi-même (par souci de conformisme, en réponse à son éducation, par besoin de perfectionnisme, …) ou si l’obligation est réelle




3 Considérer les avantages de ce temps d’inaction :


Mettre de côté peut permettre de mieux penser un projet, de laisser venir à soi des idées nouvelles. Cela peut donc être un temps de réflexion ou de maturation.



4. Redéfinissez vos priorités !


Peut-être est-il temps d’élaguer certaines tâches et d’aller à l’essentiel.

Trier ce qui mérite d’être remis à plus tard de ce qui ne l’est pas : certains sujets sont plus immédiates que d’autres. Pour cela se faire une liste de priorités permet d’y voir plus clair.



5. Etablissez un planning:


Une fois les tâches indispensables repérées, faites-vous un planning réaliste, tenant compte des imprévus. Cochez ou barrez ce qui est fait... c'est tellement satisfaisant !



6. Faites une vraie pause, sans culpabilité…

Fixer-vous un temps de pause d’une durée déterminée et appréciez-là à sa juste valeur. S’il s’agit d’un travail intellectuel, faites une pause sportive, manuelle, culturelle.



En résumé :

… Soyez clairs avec vous-même !

Repérer votre objectif principal

Trouvez l’équilibre entre plaisir immédiat et obligations

Allez à l’essentiel !!



Comment la sophrologie peut vous y aider ?


En discutant avec votre sophrologue et en travaillant sur des exercices adaptés à vos besoins, vous pourrez parvenir à:

- Trouver par vous-même vos objectifs et à redéfinir vos priorités

- Diminuer le stress

- Travailler sur la corporalité pour délaisser les pensées qui « tournent en boucle »

- Retrouver confiance en vous

- Trouver une meilleure concentration

- Puiser dans vos propres capacités, vous aider à chercher ce qui est déjà en vous…



Comment les fleurs de Bach peuvent vous y aider ?


Ces fleurs agissent sur les émotions et participent à diminuer les peurs, les incertitudes et les doutes ou les pensées « ruminantes ».


Associées à un travail en sophrologie, elles permettent de gagner en confiance et de trouver son équilibre.



Si vous avez des questions ou besoin de prendre contact, n'hésitez pas !

Consulter le site:

https://www.apreslapluie-sophrologie.com/contact